Note d'Analyse du Commerce Exterieur

Year published: 01/12/2011

Cette   édition   de   la   note   d’analyse   du   commerce   exté
rieur   porte   sur   l’année   2011
comparativement à l'année 2010. Les données sont re
latives aux statistiques du commerce
spécial  qui  ne  prend  pas  en  compte  les  mouvements  d
’entrepôt  à  l’opposé  du  commerce
général.  Les  exportations  sont  exprimées  en  valeur
FAB  (Franco  À  Bord,  coût  de  la
marchandise  à  son  point  de  sortie  du  pays),  les  imp
ortations  en  valeur  CAF  (Coût,
Assurance  et  Fret,  coût  de  la  marchandise  à  son  poi
nt  d’entrée  au  Sénégal,  y  compris
assurance et fret). La valeur en douane est la vale
ur transactionnelle dont la mise en œuvre
est   entrée   en   vigueur   depuis   2001,   dans   le   cadre   de
   l’application   de   l’accord   de
l’Organisation   Mondiale   du   Commerce   (OMC)   sur   l’éva
luation   en   douane.   Les   pays
partenaires sont le pays d’origine de la marchandis
e à l’importation et celui de sa destination
finale à l’exportation. Les statistiques portant su
r les échanges avec l’Union Européenne se
rapportent aux 27 pays membres de ladite Union.
Les  informations  proviennent  essentiellement  des  st
atistiques  collectées  par  le  système
informatique  douanier.  Elles  sont  complétées  par  le
s  statistiques  recueillies  sur  certains
produits   de   base,   auprès   des   entreprises  qui   les   pr
oduisent.   L’extension   du   réseau
informatique  douanier  a  efficacement  contribué  à  ré
duire  les  délais  de  dédouanement
améliorant la collecte de l'information sur le comm
erce extérieur, particulièrement au niveau
de la couverture des statistiques sur les exportati
ons. 
Dans  certains  cas,  les  opérations  d’exportations  de
s  produits  pétroliers  ne  font  pas  l’objet
d’un   enregistrement   à   temps   réel.   Cette   situation   d
onne   lieu   à   des   régularisations
susceptibles,  de  faire  décaler  les  transactions  de
leur  année  d’exercice.  Cette  situation
appelle   des   opérations   statistiques   majeures   qui   ex
igent   en   particulier   une   nouvelle
implémentation  du  système  d’enregistrement  des  donn
ées  douanières.  Cependant,  dans  la
mesure  où  les  données  sont  enregistrées  à  échantill
on  constant,  les  effets  induits  par  le
décalage temporel des données sont considérablement
 réduits.
La base des indices des prix à l’importation et à l
’exportation, a été renouvelée et alignée sur 
l’année  2005.  Les  indices  annuels  résultent  des  moy
ennes  arithmétiques  des  indices
mensuels  régulièrement  calculés  par  l’ANSD.  Par  ail
leurs,  concernant  les  agrégats  du
commerce  extérieur,  le  calcul  du  degré  d’ouverture,
  aujourd’hui  largement  plus  usité  a  été
préféré  au  degré  de  dépendance.  Le  degré  d’ouvertur
e  rapporte  la  moyenne  des  flux
annuels (importation et exportation) au PIB de l’an
née considérée. Il traduit la place du reste
du monde dans une économie.